Est-ce une bonne idée de mettre une fontaine à eau chez soi ?

Si vous avez déjà pensé à installer une fontaine à eau chez vous,  voici quelques avis sur les bonnes et les mauvaises idées.

A lire également : Les critères à prendre en compte pour l'achat d'une plancha à gaz professionnelle

Les avantages de mettre une fontaine à eau chez soi

Si votre maison est située dans un endroit où l’eau est rare, cela peut être une bonne idée de mettre une fontaine à eau chez soi. En effet, cette installation produira plusieurs avantages. Premièrement, elle vous permettra de garder une pièce fraîche et agréable. Deuxièmement, elle contribuera à préserver votre électricité car l’eau chauffe au moyen d’un thermostat. Troisièmement, elle renforcera la beauté de votre maison en créant un vivier en pente douce autour de laquelle se propagent des petites plantes grasses.

Lire également : Comment choisir le restaurant parfait selon vos envies

Les inconvénients de mettre une fontaine à eau chez soi

Si votre objectif est de satisfaire les besoins quotidiens d’eau promptement, il n’est pas judicieux de mettre une fontaine à eau chez vous. Parmi les inconvénients mentionnés ci-dessous figurent notamment : la pollution et l’épuisement des réserves en eau.

La pollution par le jet d’eau : La production d’eau chaude et du bruit associé à la fonctionnalité d’une fontaine peuvent causer un grand nombre de déchets polluants. Les émissions en provenance des jets d’eau sont généralement issues des engrais utilisés pour stimuler la floraison ou le jardinage, ou encore des produits chimiques qui se trouvent au fond de l’eau (pesticides, autres fertilizers). Ces déchets toxiques atteignent souvent les rives et canalisations qui traversent les immeubles, provoquant ainsi une forte pollution aux effets nocifs sur l’environnement. Pour limiter les impacts de la pollution, privilégiez les fontaines qui utilisent des eaux issues du robinet ou de l’aqueduc.

L’épuisement des réserves en eau : Une fontaine à eau demande beaucoup d’eau pour fonctionner, ce qui peut avoir un impact sur l’environnement en cas de coupure du cours d’eau. La consommation excessive d’eau par une personne ou une institution peut également conduire à l’épuisement des réserves et à la crise sanitaire. Pour limiter les risques, préférez les fontaines qui utilisent de l’eau fraiche ou de l’eau pluviale.

Les types de fontaines à eau à mettre chez soi

Les fontaines à eau sont souvent appréciées pour leurs effets décoratifs. Mais quoi penser de leur vertu énergétique ?

Pour les personnes qui souhaitent garder une belle pelouse ou un jardin fraîchement tondus, les fontaines à eau sont une excellente solution. Ces dernières fournissent de l’eau chaude et agréable qui est idéale pour se rincer la bouche, se doucher ou se rafraîchir. Les fontaines à eau peuvent être classées en trois types : celles qui utilisent du gaz, celles qui utilisent du chlore et celles dont l’installation est faite avec du purin.

Les fontaines à gaz ont tendance à être plus pratiques car elles ont un bouton pour activer la circulation de l’eau. Elles sont également plus lumineuses que les autres types de fontaines. La principale inconvénient des fontaines à gaz est qu’elles consomment beaucoup d’électricité et donc il est important de les économiser. Les fontaines à chlore sont plus économiques mais elles n’ont pas le bon effet d’éclaircissement. Les fontaines à purin ont l’avantage d’être très économiques, mais elles ont tendance à produire moins d’eau chaude que les autres types de fontaines.

Combien investir dans une fontaine à eau ?

Il est essentiel de trouver le bon prix pour une fontaine à eau, car cette dépense peut paraître élevée. Si vous souhaitez acquérir une fontaine à eau afin de régénérer votre jardin ou de satisfaire les besoins en eau des animaux, voici quelques conseils pour estimer la somme nécessaire. La première étape consiste à estimer votre superficie : si cette surface est inférieure ou égale à 10 m², alors il vous faut simplement consacrer au moins 100 € à la construction d’une fontaine. Si votre terrain est plus grand, il est toutefois important de prendre en compte les frais de maintenance (nettoyage et entretien). Selon le type de fontaine choisi et son confort d’utilisation, les dépenses totales varient entre 350 € et 1 500 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *